INTERVIEW DE VLADO VESSELINOV

  • Bonjour Vlado. Parlez nous un peu de vous…

Bonjour. Alors je suis né et je vis en Bulgarie, un beau pays riche de sa culture et de ses traditions. Je suis un artiste qui aime les horizons lumineux et les couleurs vives. Et j’aime aussi profiter de la vie et de ma famille.

vladooo

  • Quand avez-vous commencé la peinture? Ce style vintage plus particulièrement ?

Il y a environ 7 ans, j’ai commencé à dessiner dans le magazine de bandes dessinées « Pif et Hercule ». Ca m’a beaucoup plu, j’ai trouvé ça magique et encourageant. J’ai aussi régulièrement peint des personnages de dessins animés dans les livres et les cahiers. Mais c’est surtout quand j’ai commencé à m’intéresser à des artistes pop comme Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Tom Wesselmann ou encore Eduardo Paolozzi, que s’est réellement éveillée la magie en moi. C’est ainsi que tout a commencé.

beyond-the-horizon-iii

  • Où puisez-vous votre inspiration ?

Je suis fasciné par une époque à la fois révolutionnaire et insouciante, mais aussi pleine d’espoir et de couleur. Il s’agit des années cinquante et soixante du siècle dernier. Musique, cinéma, design, art de vivre, mode et icônes de la culture pop de l’époque. Tout cela est une mine d’or pour moi. J’essaie de mettre une touche de couleur dans le monde terne et matériel dans lequel on vit aujourd’hui.

sofia-loren

  • Quelles sont les techniques qui font votre particularité ?

Ma technique est unique et originale.  Je peins sur de la toile tissée à la main que j’ai trouvé dans le grenier de ma grand-mère et qui a été fabriquée dans les années 50 et 60. Ma technique consiste à texturiser la matière pour donner un effet d’épaisseur, un aspect papier mâché. C’est justement l’ancienneté de la matière qui apporte une certaine intégrité à mes oeuvres.

C’est une technique qui me correspond mais surtout qui m’inspire et donne de la sensualité à mes créations.

  • Un mot pour clore cette entrevue ?

Positive attitude. Et je voudrais aussi ajouter un message :

«Tu dois être le vent qui souffle la réponse – pas celui qui attend la réponse que soufflera le vent »

INTERVIEW DE JHANNE TREUFFET

  • Bonjour Jhanne, parle-nous un peu de toi.

Étant plutôt discrète et réservée, cette première question est donc la plus compliquée. Quand j’étais enfant, j’ai passé davantage de temps dans mes livres et bricolages qu’avec les autres enfants, mon goût pour le dessin a commencé très tôt, à 3 ans je dessinais déjà tous les schtroumphs.
J’ai toujours été très curieuse, j’ai donc suivi des études scientifiques sans pour autant délaisser complètement mes activités artistiques et mon univers féerique. Durant l’école d’ingénieur et la thèse, je naviguais encore entre le dessin, la musique, le jeu de rôle, les arts martiaux, le théâtre, des lectures tournées vers la science fiction et l’héroic fantasy et mon ordinateur que j’ai dû réinstaller, démonter et remonter plusieurs fois chaque année…
Je suis maintenant enseignante au collège en physique chimie (puisqu’il fallait bien me faire entrer dans une case…) c’est un plaisir pour moi de partager mes connaissances avec les jeunes (ceux qui sont intéressés…)

jhannetreuffet1

  • Où trouves-tu l’inspiration dans ce que tu dessines ou dans ce que tu peins ?

Je peux trouver mon inspiration soit dans mes rêves et histoires féeriques, soit dans mes pensées plus profondes. Le dessin m’aide à prendre conscience de ressentis parfois assez intenses et difficiles à exprimer autrement. Il me permet, comme de nombreuses activités artistiques par ailleurs, d’aborder certaines problématiques sous un autre point de vue plus sincère et sans artifices et de m’affranchir des barrières dressées par la pensée commune. Je souhaite aller au fond des choses pour pouvoir mettre en harmonie des émotions parfois compliquées avec une philosophie de la vie plus intellectuelle et rationnelle, si cela est possible…
Par ailleurs, c’est pour cette raison que je recherche et que j’apprécie particulièrement les artistes qui me font réfléchir et qui parviennent à me transmettre leur émotions et leurs compréhension des choses, quel que soit leur domaine (musique, théâtre, littérature, cinéma, peinture, danse…)

Jhannetreuffet

  • Peux-tu nous expliquer ton rapport à la poésie ?

Mon rapport à la poésie est beaucoup plus conflictuel, je suis incapable d’écrire si je n’ai rien à dire ! (Autant dire que mes résultats en français n’étaient pas fameux au lycée…) Je n’ai pas confiance en moi dans cette discipline, je m’autocritique souvent. Je publie donc un texte sur internet quand j’ai vraiment quelque chose d’important à transmettre et à partager !
En poésie j’apprécie la simplicité et la sincérité, j’admire les artistes qui osent se mettre à nu pour s’offrir tout entier et nous montrer que la réponse est là…la-fillette-au-dragon

  • Un mot pour finir ?

Je vous remercie de m’avoir invitée à créer ma petite galerie sur My Wall. Pour moi, le fait de vendre mes petits dessins est compliqué, je ne sais pas me vendre !!! Je me sens ainsi soutenue dans cette initiative. Merci également pour cette interwiew, cela m’a fait très plaisir de répondre à vos questions :)

    etre-l-instant